Connect with us

Hi, what are you looking for?

Politique

Togo: le G5 évoque le cas de Mgr Kpodzro avec la DMK

Mgr Kpodzro

Brigitte Kafui Adjamagbo-Johnson confirme l’exfiltration de Mgr Philippe Fanoko Kpodzro et son assistant  Marc Mondji  d’Accra à Stockholm. Le Haut-commissariat des Nations pour les réfugiés (UNHCR) s’est chargé des démarches. La Coordinatrice de la Dynamique Monseigneur Kpodzro (DMK) détaille que le sujet a même fait objet de discussion entre une délégation de la DMK et le G5.

Mgr Philippe Fanoko Kpodzro et son assistant ont été exfiltrés d’Accra dans la nuit du mercredi 28 avril 2021 en Suède par l’UNHCR  pour des raisons sécuritaires.

Des informations émanant de la DMK indiquent que cette exfiltration a été faite suite à la lettre ouverte du 21 avril dernier de Mgr Kpodzro à Emmanuel Macron. Là-bas, on évoque un projet « d’élimination physique » du prélat et son assistant. De même que Agbéyomé Kodjo, candidat malheureux à la présidentielle du 22 février 2020. 

Ce qui aurait justifié cette exfiltration conformément aux principes qui régissent le fonctionnement de l’UNHCR.

A la suite de cet évènement, on apprend qu’une rencontre s’est tenue entre une délégation de la DMK  et le G5 (groupe des cinq ambassadeurs: France, Allemagne, USA, UE, Système des Nations Unies). C’était le 04 mai 2021 dernier.

En attendant les discussions directes avec l’archevêque émérite de Lomé lui- même et Agbéyomé Kodjo, la délégation de la DMK affirme qu’il lui a été demandé au cours de la réunion de faire une proposition de sortie de crise. 

Des informations confirmées vendredi par Brigitte Adjamagbo-Johnson. Selon la leader de la CDPA, la DMK a constaté que c’est au lendemain du courrier de Mgr Kpodzro au président français que l’exfiltration a eu lieu.

Au sujet de la rencontre avec le G5, elle assure que les discussions sont allées même au-delà de l’inquiétante situation sécuritaire de l’ancien président de la Conférence nationale souveraine.

« Nous avons rencontré le Groupe des 5 à sa demande. Notre pays est en crise, les discussions ont porté sur la situation qui prévaut, le dialogue en cours, la lettre de Mgr Kpodzro au président français. La DMK devrait faire des propositions de sortie de crise », a déclaré Mme Adjamagbo-Johnson sur une radio de la place.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Tendance

Advertisement
Vaccination

Facebook

Toujours dans l'actu !

Economie

C’est le débat avant l’heure pour les états généraux de l’Eco annoncés sur Lomé du 26 au 28  mai prochains. Après la sortie de...

Education

Les dates des examens fixées pour le compte de l’année scolaire 2020-2021 connaissent depuis mardi une modification. La décision est prise par les 3...

Société

La représentation nationale autorise l’Etat togolais a ratifié la Charte africaine sur la sécurité routière adoptée le 31 janvier 2016 à Addis-Abeba. La loi...

Politique

Les ambassades de France, de l’Allemagne, des Etats-Unis, la délégation de l’Union Européenne et la Coordination des Nations Unies au Togo se sont prononcés...

Copyright © 2021 Jireh&TBN Sarl-U | (228) 91938634 | Récépissé n°0021/HAAC/12-2020/Pl/P