Connect with us

Hi, what are you looking for?

Politique

Opposition togolaise: la marche d’ultime avertissement et celle de la colère

A la suite de la journée « Togo Mort » de vendredi dernier, l’opposition togolaise annonce de nouvelles manifestations à Lomé et à l’intérieur du pays. La marche du 04 octobre est dénommée « marche d’ultime avertissement » et celle du jeudi 05 octobre est dite « marche de la colère ». Sur le fond, les revendications n’ont pas vraiment évalué. La coalition de l’opposition exige toujours le retour à la Constitution de 1992 et l’effectivité du vote de la diaspora.

La coalition de l’opposition togolaise CAP2015-Groupe de Six-CAR-PNP-Santé du Peuple invite les togolais à prendre part, encore plus nombreux, aux manifestations pacifiques publiques qu’elle organise dans tous les chefs-lieux de préfecture de notre pays les mercredi 04 et jeudi 05 Octobre 2017.

L’appel est adressé également aux organisations de défense des droits de l’homme, aux associations de presse, syndicats et associations de la société civile, travailleurs des secteurs public et privé, artistes, élèves, étudiants, revendeuses des marchés, taximen, zémidjans.

Tout ce beau monde est invité pour exiger d’une part le retour à la Constitution originelle du 14 Octobre 1992, la révision du cadre électoral et l’instauration du droit de vote des togolais de l’étranger.

D’autre part, l’opposition compte dénoncer les répressions des manifestations pacifiques publiques des mois d’Août et Septembre 2017 ayant fait des morts, de nombreux blessés et des centaines d’exilés.

{loadmoduleid 210}

Elle compte aussi exiger qu’une enquête  indépendante sur les violences, exiger la libération de tous les prisonniers politiques, notamment les personnes récemment arrêtées lors des manifestations.

De même, les nouvelles manifestations seront également l’occasion pour exiger l’arrêt immédiat des persécutions, des arrestations, des poursuites et des violences à l’encontre des militants et dirigeants des partis politiques de l’opposition.

A Lomé, trois points de rassemblements sont prévus. Il s’agit de l’Ets CCP, de Bè Gakpoto et de Atikoumé/Akossombo. Le seul point de chute est la Plage face hôtel Sancta Maria.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Tendance

Advertisement
Vaccination

Facebook

Toujours dans l'actu !

Politique

Cela fait plus d’une semaine que Djimon ore croupit dans les geôles de la gendarmerie togolaise. L’ancien ministre de la communication a été arrêté...

Politique

Depuis son arrestation le 29 avril dernier, Djimon Oré ne cesse de recevoir le soutien des acteurs de l’opposition. L’ancien ministre est gardé depuis...

Politique

Djimon Ore, l’ancien ministre de la communication de Faure Gnassingbé, devenu opposant est en garde à vue depuis jeudi au Service central de recherche...

Politique

Jean-Pierre Fabre a invité lundi la jeunesse togolaise à s’engager pour prendre les flambeaux de la lutte pour l’alternance au Togo’. Pour le président...

Copyright © 2021 Jireh&TBN Sarl-U | (228) 91938634 | Récépissé n°0021/HAAC/12-2020/Pl/P