Connect with us

Hi, what are you looking for?

Société

Meïmounatou Ibrahima lance un projet pour les jeunes d’Agoè

Meïmounatou Ibrahima part à la mobilisation des jeunes pour leur implication dans le développement de leurs communes. Vendredi, la député de l’Union pour la République (UNIR) et la société CACESPIC-IF Sarl ont conclu une convention de sponsoring. L’action s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du projet « Agoè Chem » initié par la vice-présidente de l’Assemblée nationale.

Par le projet « Agoè Chem » Meïmounatou Ibrahima veut insuffler une nouvelle dynamique au développement de la préfecture d’Agoè. Le projet vise à impacter de nombreuses communautés, transformer la jeunesse pour en faire un moteur de développement, résoudre les enjeux environnementaux, notamment.

{loadmoduleid 212}

« Ce projet a pour objectif de contribuer au développement de notre préfecture plus précisément de notre commune Agoè-Nyivé 1, d’amener également les jeunes à participer au développement notamment à la protection de l’environnement. Il va consister à former 400 jeunes de la commune d’Agoè-Nyivé 1 en raison de 10 par villages. Ces 400 jeunes bénéficieront d’une formation sur la protection de l’environnement et sur la citoyenneté. Ils iront ensuite élaborer eux-mêmes des projets parce qu’ils auront appris également les techniques d’élaboration de projet », a déclaré Meïmounatou Ibrahima.

Pour atteindre les objectifs du projet évalué à plus de 50 millions de Fcfa, il est prévu des séances de formations en technique de rédaction de projets, de présentation, de recherche de financement, de mobilisation communautaire, de pitch, d’art oratoire et de mobilisation communautaire.

Par ailleurs, il est annoncé la constitution de groupe dans chaque village de la commune cible. Les équipes auront pour mission d’initier un projet économique à portée sociale. Un jury sélectionnera 5 meilleurs projets. Le meilleur projet sera entièrement financé par la société CACESPIC-IF Sarl et les 4 autres projets bénéficieront chacun d’une enveloppe de 2,5 millions pour leur mise en œuvre.

« C’est cette combinaison d’atouts, cette synchronisation du social et de l’économique qui a attiré notre attention. Il n’est plus question d’aider pour aider, mais d’encadrer pour plus d’éveil, de prise de conscience, de responsabilités et de richesse partagée. Les jeunes sont mis en évidence et ils seront au-devant du projet », a déclaré Hugues Yaovi Digo, le Directeur général de CACESPIC-IF.

{loadmoduleid 212}

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Tendance

Advertisement
Vaccination

Facebook

Toujours dans l'actu !

Société

Les cadres d’Agoè-Nyivé 1, malgré leur appartenance à de différents  partis politiques  travailleront désormais ensemble. Réunis au sein de l’Association des Cadres de la...

Sticky Post

Au Togo, des crimes crapuleux se multiplient ces derniers temps. Un homme a été retrouvé mort mardi sur le terrain de jeux du Lycée d’Agoè,...

Faits Divers

Un gang de brigands règne en maître dans la commune d’Agoè-Nyivé 2, dévalisant les commerces et dépossédant les habitants du milieu de leurs biens....

Société

400 jeunes de la commune d’Agoè-Nyivé 1 en raison de 10 par quartier ont démarré mardi une formation de 3 jours. La rencontre s’inscrit...

Copyright © 2021 Jireh&TBN Sarl-U | (228) 91938634 | Récépissé n°0021/HAAC/12-2020/Pl/P