Connect with us

Hi, what are you looking for?

Société

La société civile togolaise s’active pour l’atteinte des ODD

Les Organisations de la Société Civile (OSC) du Togo s’activent pour que les Objectifs du Développement Durable (ODD) soient atteints et que la pauvreté soit éradiquée au Togo. Elles ont tenu en milieu de semaine une table ronde qui a abouti à plusieurs recommandations. Dans une note parvenue à la rédaction de Togobreakingnews.info, elles appellent à l’accélération de processus de la décentralisation. 

Pour les OSC togolaises, les Objectifs du Millénaire pour le Développement (OMD) ont essuyé un échec lamentable par manque de collégialité et de concertation dans les actions à mener en ce sens. 

En effet, les statistiques indiquent toujours que plus d’un milliard de personnes vivent encore avec moins de 1,25 dollars par jour, près de 870 millions de personnes souffrent de la faim et 400 millions de personnes sont privées d’accès aux services sociaux de base dans le monde.

La situation n’est pas reluisante au Togo non plus. Et pour booster les choses et mettre le bénéficiaire à la base au cœur des actions, le Collectif des organisations de la société civile de la région maritime (COSCREMA) pense que la décentralisation reste primordiale. 

« Il faut Accélérer le processus de décentralisation en vue de rapprocher les services sociaux de base des besoins des populations », recommande-t-il.

« Axer en priorité, les interventions des Partenaires au développement sur les besoins des populations à la base, intégrer dans les budgets de l’État la prise en compte des organisations de défense des droits de consommateurs entre autres composantes de la société civile, renforcer l’efficacité les plateformes de concertation et de dialogue entre les administrations, le secteur privé et les OSC en vue du suivi de la mise en œuvre des priorités identifiées à cet atelier et mettre un accent particulier sur le consommateur, bénéficiaire final de toutes actions de développement », lit-on aux lignes suivantes des recommandations.

Et si les politiques nationales ont jusque-là motivées l’inaction des OSC, elles s’engagent désormais à l’action. « La société civile se prend désormais en charge au Togo, pour booster le processus des ODD, jusqu’à présent nonchalant suite à la réticence des politiques, nous accomplissons dorénavant notre mission », promet le président du COSCREMA, Nestor Ahiave.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Tendance

Advertisement
Vaccination

Facebook

Toujours dans l'actu !

Sticky Post

Il est célébré jeudi à travers le monde, la journée mondiale de l’ingénieur mise en place en 2019 par l’UNESCO. Occasion de valoriser la...

Economie

Le Programme présidentiel d’excellence pour le Plan national de développement (PPE-PND) tient sa première promotion des étudiants en Master II. Après 18 mois de...

Economie

Une zone industrielle et de services logistiques intégrés de classe mondiale est en érection à Adétikopé (20 km de Lomé). La Plateforme Industrielle d’Adétikopé...

Economie

La séance du « Mercredi de l’Entrepreneuriat » du mois de mars a été organisée mercredi par l’Agence Nationale de promotion et de Garantie...

Copyright © 2021 Jireh&TBN Sarl-U | (228) 91938634 | Récépissé n°0021/HAAC/12-2020/Pl/P