Connect with us

Hi, what are you looking for?

Politique

Gerry Taama: « la Coalition de l’opposition est dans une voie sans issue »

Le Nouvel Engagement Togolais (NET) est formellement contre le suivisme, c’est pourquoi il n’est pas allié de la  coalition des 14 partis politiques de l’opposition. Se prononçant jeudi à nouveau sur la crise sociopolitique au Togo, le Président du parti de Gerry Taama  estime que ses frères de l’opposition sont rentrés dans une sorte de suivisme avec  la revendication relative au retour de la constitution de 1992.

Pour M. Taama,  lors du conclave tenu par l’opposition en 2014 où les différents acteurs ont réfléchi sur les articles à modifier  dans l’actuelle constitution,  il n’a jamais été question du retour à  la  constitution originelle de 1992.

Il souligne que le CAP 2015, le Groupe des Six, le PNP, le CAR et Santé du peuple sont rentrés dans une voie sans issue d’autant plus qu’ils n’ont pas les moyens d’arriver à leur fin (ndlr).

« Toutes les analyses que nous avons faites, que ce soit au conclave que ce soit la proposition du projet de loi ANC-ADDI, ou encore ANC-CAR, en aucun moment personne n’a parlé du retour à la constitution de  92. Maintenant on est  rentré  dans une sorte de suivisme où subitement, parce qu’il y a  un parti qui mobilise les gens pour le  retour à la constitution de 92, une frilosité  s’est installée et tout le monde est rentré dedans », a-t-il ajouté

{loadmoduleid 210}

Le candidat malheureux à la présidentielle de 2015 indique que le NET était le premier à l’époque a martelé  qu’il est impossible d’exiger de nos jours le retour à la constitution de 1992 pour la simple raison que l’opposition a moins d’un tiers de députés au parlement.

Il fustige ceux qui ont la manie de traiter son parti de béquilles de Faure Gnassingbé et précise que l’adversaire du NET n’est pas le regroupement des 14 partis.  

« Chaque fois que nous avons des voix discordantes, des esprits malins trouvent  que nous sommes  des béquilles du pouvoir. Cela ne me gêne pas parce que parmi les  membres de la coalition des 14, certains ont régulièrement dans leur historique été traités de béquilles du pouvoir. Si demain, seul on commence par dire retour à  la constitution de 92 ou  départ de Faure Gnassingbé, vous allez voir que tout le monde va nous acclamer », a-t-il conclu.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Tendance

Advertisement
Vaccination

Facebook

Toujours dans l'actu !

Politique

Cela fait plus d’une semaine que Djimon ore croupit dans les geôles de la gendarmerie togolaise. L’ancien ministre de la communication a été arrêté...

Politique

Depuis son arrestation le 29 avril dernier, Djimon Oré ne cesse de recevoir le soutien des acteurs de l’opposition. L’ancien ministre est gardé depuis...

Politique

Djimon Ore, l’ancien ministre de la communication de Faure Gnassingbé, devenu opposant est en garde à vue depuis jeudi au Service central de recherche...

Politique

Jean-Pierre Fabre a invité lundi la jeunesse togolaise à s’engager pour prendre les flambeaux de la lutte pour l’alternance au Togo’. Pour le président...

Copyright © 2021 Jireh&TBN Sarl-U | (228) 91938634 | Récépissé n°0021/HAAC/12-2020/Pl/P