Connect with us

Hi, what are you looking for?

Société

Droits de l’homme: ACAT-Togo met l’accent sur les 3P

L’Action des Chrétiens pour l’Abolition de la Torture au Togo (ACAT-Togo) est résolue à œuvrer pour l’enracinement des droits de l’homme au Togo. Elle a lancé lundi à Lomé un projet visant à renforcer les capacités des organisations de défense des droits de l’homme et des professionnels des médias. Pour Bruno Haden, le responsable de ACAT-Togo, l’idée est de contribuer à l’accroissement des synergies et interactions entre les organisations de la société civile.

Intitulé « Renforcement des capacités des organisations de droits humains en matière de documentation et de monitoring de la situation des droits humains au Togo », le projet met un accent sur les 3P à savoir la Promotion, la Protection et la Prévention des violations des droits de l’Homme.

Par cette initiative, l’ACAT-Togo entend contribuer à l’accroissement des synergies et interactions entre les organisations de la société civile en vue de la mutualisation de leurs forces et ressources pour la documentation et le monitoring de la situation des droits humains au Togo.

{loadmoduleid 210}

« Le renforcement des capacités des organisations de la société civile togolaise en vue de monitorer et de documenter les violations des droits  humains est de contribuer à l’accroissement des synergies et interactions entre les organisations de la société civile togolaise en vue de la mutualisation de leurs forces pour mieux écrire des rapports », indique Bruno Haden, le responsable de l’ACAT-Togo.

Selon M. Haden, le projet permettra également d’améliorer les conditions des droits de l’Homme au Togo et à suffisamment outiller aussi les professionnels des médias à accompagner les organisations des défenseurs des droits humains.

« Notre objectif est qu’au final les droits de l’homme soient vraiment une garantie par rapport au développement de notre chère le Togo», a ajouté M. Haden.

Le public cible prioritaire du projet sont les victimes des atteintes et violations des droits humains au Togo, les acteurs de la société civile togolaise, l’Etat et les populations.

ACAT-Togo compte former des agents pour la communication autour de l’initiative afin de parvenir aux résultats escomptés. Ces agents seront outillés en matière de documentation et de rapportage des faits de violations des droits humains au Togo.

Le projet en question est soutenu financièrement par National Endowment for Democracy (NED).

{loadmoduleid 212}

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Tendance

Advertisement
Vaccination

Facebook

Toujours dans l'actu !

Sticky Post

Amnesty International a publié jeudi son rapport de 2020 sur les droits humains dans le monde. Dans son document, l’organisation internationale a consacré un...

Sticky Post

Les autorités togolaises pourraient être interpellées dans les prochains jours par le rapporteur spécial des Nations Unies sur la liberté d’expression. 22 organisations de...

Société

Le Réseau Ouest Africain des Défenseurs des Droits Humains (ROADDH) rend compte. La branche nationale de cette organisation de la société civile a évalué...

Société

La délégation de l’Union Européenne (UE) au Togo et Amnesty International-Togo ont inauguré vendredi une fresque réalisée au complexe scolaire Sainte Fatima de Tsévié...

Copyright © 2021 Jireh&TBN Sarl-U | (228) 91938634 | Récépissé n°0021/HAAC/12-2020/Pl/P