Connect with us

Hi, what are you looking for?

Politique

Damehame Yark: la comédie de Habia ne nous met aucune pression

La grève de la faim de Nicodème Habia ne dit rien au gouvernement togolais. Le président du parti Les Démocrates refuse de s’alimenter depuis 14 jours. Son objectif est d’obtenir la libération des personnes encore détenues, en lien avec la crise politique togolaise. Pour le ministre togolais de la sécurité et de la protection civile, cette action qui a failli créer un incident diplomatique entre le Togo et le Ghana, est une comédie. Le général Damehame Yark indique que le gouvernement ne récent aucune pression.

Le ministre de la sécurité et de la protection civile réagissait à l’information donnée lundi par le Chef de file de l’opposition, Jean-Pierre Fabre et selon laquelle un avion médicalisé envoyé par le Ghana pour évacuer Nicodème Habia, a été empêché d’atterrir à l’aéroport de Lomé.

Pour Damehame Yark, le Chef de file de l’opposition devrait bien vérifier ses informations avant de les donner. Selon lui, l’avion militaire a bien atterri mais ne pouvait pas prendre l’ancien député en grève de la faim, faute d’autorisation des autorités togolaises qui ignoraient la mission de l’avion.

Le patron de la sécurité togolais a dénoncé l’attitude des autorités ghanéennes dans cette affaire. Pour le général Yark, si le Ghana fait partie de la facilitation du problème togolais, le Togo n’est pas une de ses colonies.

« Le ministre ghanéen a posé le problème, on devait lui revenir et il n’a pas attendu pour envoyer l’avion. Ce n’est pas amical. Le Togo ne peut pas envoyer un avion dans une ville du Ghana chercher un malade sans que les autorités togolaises ne donnent leur avis. Je ne crois pas. Je peux même dire que le ministre à la fin s’est même excusé », a-t-il déclaré sur Radio Victoire.

{loadmoduleid 210}

Quant à l’action même du président du parti Les Démocrates, le ministre Yark pense qu’il s’agit simplement d’une comédie qui ne met pas de pression sur les autorités togolaises.

« Il demande la libération de ces personnes en tant que qui. Qu’il laisse la justice faire son travail. Que fait-il ? C’est quoi son problème ?… il pense faire de la pression sur des gens en faisant ça? C’est de la comédie… », a-t-il indiqué.

 Nicodème Habia a entamé sa grève de la faim depuis 14 jours pour réclamer la libération des personnes encore détenues dans le cadre de la crise sociopolitique et exige une application judicieuse de la feuille de la route de la CEDEAO pour l’instauration d’une démocratie au Togo.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Tendance

Advertisement
Vaccination

Facebook

Toujours dans l'actu !

Sticky Post

Damehame Yark a réitéré lundi l’engagement des autorités nationales  à poursuivre les auteurs de fake news sur la crise à coronavirus au Togo. Ceci...

Sticky Post

Les forces de défense et de sécurité ont interpellé vendredi à Lomé 17 personnes et ont saisi divers objets dont des effets militaires et...

Sticky Post

Des décrets d’application de la réforme du secteur de la sécurité au Togo seront pris dans les prochaines semaines. Le ministre de la sécurité...

Sticky Post

Les forces de défense et de sécurité ont effectué jeudi une descente dans la localité de Ségbé, près de la frontière Togo-Ghana. Cette descente...

Copyright © 2021 Jireh&TBN Sarl-U | (228) 91938634 | Récépissé n°0021/HAAC/12-2020/Pl/P