Connect with us

Hi, what are you looking for?

Economie

CCIT: Jonathan Fiawoo ne reviendra pas !

Les prochaines élections consulaires de la Chambre du commerce et d’industrie du Togo (CCIT) retiennent les attentions. Il y a quelques jours, le Ministre du Commerce, de l’industrie, du développement du secteur privé et de la Promotion de la Consommation Locale a décidé de  suspendre le processus électoral. Cette décision venait mettre fin à une confusion qui avait court à la CCIT. Depuis, le nom de Jonathan Fiawoo est évoqué par plusieurs officines. L’on prête à l’ancien président de la CCIT des intentions et ambitions de retour. Mais qu’en est-il réellement ?

Accusé d’être à la manœuvre pour forcer son  retour à la présidence de la Chambre de Commerce et d’Industrie du Togo (CCIT), Jonathan Fiawoo, selon nos recoupements, se retrouve être un  bouc émissaire  dans cette situation. Ce dernier se retrouve au centre d’une énième cabale contre sa personne.

D’ailleurs, rien ne plaide en faveur d’un retour de Jonathan Fiawoo à la tête de la CCIT. Il en est forcément conscient lui-même car étant l’un des architectes du renouveau de la Chambre.  D’après les vérifications effectuées à la CCIT, pour briguer la présidence de cet établissement public à caractère professionnel géré par le secteur privé, la procédure légale exige trois étapes.

{loadmoduleid 212}

Il faut d’abord être admis à s’inscrire sur la liste électorale. Ensuite, les textes de la CCIT recommandent à tout candidat qui aspire à présider la Chambre, de se faire élire à l’Assemblée consulaire. Après avoir rempli ces deux conditions, tout opérateur économique est apte à se faire élire Président de la CCIT.

Après plusieurs années de gestion de la CCIT, Jonathan Fiawoo a décidé lui-même de ne plus se porter candidat à la présidence de l’institution. Depuis, il est passé à de nouveaux challenges.

Absent de la liste électorale pour le renouvellement du bureau de la CCIT, première étape du processus, Jonathan Fiawoo dont nous avons réussi à contacter l’entourage, dément formellement avoir des ambitions quelconques d’un retour à la présidence de la CCIT.

« Il ne s’agit que de rumeurs et d’affabulations. Ça fait des années que Jonathan Fiawoo est passé à autre chose. Au-delà de ça, les textes sont clairs. Il faut les consulter. La question d’un retour de Jonathan Fiawoo à la présidence de la CCIT n’est pas à l’ordre du jour », défendent les proches de l’intéressé.

Il est donc évident que sauf tremblement de terre, Jonathan Fiawoo ne pourra, dans l’état actuel des choses opérer son retour au-devant de la scène au niveau de la CCIT. Ces déclarations, loin de nourrir la polémique, viennent ainsi clore le débat sur son prétendu retour programmé à la CCIT. 

{loadmoduleid 220}

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Tendance

Advertisement
Vaccination

Facebook

Toujours dans l'actu !

Economie

Le ministre du commerce, de l’industrie et de la consommation locale, Kodzo Adédzé a dévoilé officiellement mardi les noms des membres de la délégation...

Economie

A la chambre de commerce et d’industrie du Togo (CCIT) Le mandat du bureau de Germain Meba a pris fin le 18 décembre dernier....

Economie

La Chambre de Commerce et d’Industrie du Togo (CCIT) est en train de faire sa mue au profit des opérateurs économiques. Sous la présidence...

Economie

Vive altercation entre des éléments de la Force mixte anti-pandémie Covid 19 et des populations dans la nuit de jeudi à Lomé.  La situation...

Copyright © 2021 Jireh&TBN Sarl-U | (228) 91938634 | Récépissé n°0021/HAAC/12-2020/Pl/P