Connect with us

Hi, what are you looking for?

Société

Covid19: Boukpessi prévient les chefs traditionnels

Payadowa Boukpessi, ministre en charge de la décentralisation a instruit samedi les chefs traditionnels des 39 préfectures du Togo sur leurs responsabilités dans le cadre de la lutte contre le coronavirus. C’était au cours d’une séance  de sensibilisation sur la « lutte contre la pandémie du coronavirus et fêtes traditionnelles : rôles des chefs traditionnelles ». La rencontre tenue à Lomé a enregistré la participation du ministre chargé de la culture, Kossivi Egbetonyon  et le Colonel Mohaman Djibril, Coordonnateur de la Coordination  nationale de la gestion de la riposte contre la covid-19.

D’entrée de jeu, le ministre Boukpessi a rappelé que le  chef traditionnel  par nature  est un repère pour sa société. Il doit encore l’être plus en cette période de crise sanitaire en respectant scrupuleusement lui-même les  mesures barrières contre le coronavirus.  Il doit inciter au respect des mesures et convoquer les contrevenants. 

Pour le patron des collectivités locales, il est également du devoir des têtes couronnées de renseigner les services de santé de lutte contre la pandémie sur les cas suspects dans leurs localités,  contribuer au respect du couvre-feu et du bouclage des villes et consulter régulièrement  les responsables de la santé pour être tenu informer de l’évolution de la maladie.

{loadmoduleid 212}

M. Boukpessi demande aussi de dénoncer les individus qui minimisent les mesures prises par le gouvernement.

«  Il y a des gens que j’appellerai plaisantins qui se permettent de détruire les mesures que le gouvernement prend. Il faut les dénoncer et ils seront poursuivis par la justice.  Parce que toutes les mesures prises découlent des textes légaux de notre République. Celui qui bafoue ces textes est poursuivable et sera  poursuivi », a-t-il martelé.

Parallèlement, Payadowa Boukpessi prend pour responsables, les chefs traditionnels de tout dérapage  qui interviendrait  au cours de la célébration des fêtes traditionnels.

« Vous avez une très lourde responsabilité. Il y a deux arrêtés sur la célébration publique des fêtes traditionnelles. Ce sont les textes de notre pays. Alors si vous, chefs traditionnels vous ne les respectez  pas cela veut dire que vous avez rompu votre contrat avec l’Etat. Donc vous êtes poursuivables. Puisque vous devez respecter aussi l’Etat et ses textes », a prévenu le ministre en charge de l’administration territoriale.

Pour sa part le ministre de la culture, Kossivi Egbetonyon a indiqué que  le moment n’est pas propice à la célébration des fêtes traditionnelles.

La situation du Covid-19 au Togo à ce jour fait état de 347 cas actifs, 1457 cas confirmés, 1079 cas guéris et 31 décès. Un  état des lieux rappelé par le médecin-colonel Djibril.

{loadmoduleid 220}

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Tendance

Advertisement
Vaccination

Facebook

Toujours dans l'actu !

Société

Des frères  KOMAHE à Nimangna dans les  Lacs ont  du mal à laver leur  linge sale en famille. Ces derniers jours  ‘’une guerre sans...

Sticky Post

Payadowa Boukpessi est revenu sur sa décision interdisant la célébration du bicentenaire du règne des Lawson. Critiqué vivement à Aného, le ministre en charge...

Sticky Post

Payadowa Boukpessi reste ferme sur sa décision. Celle relative à l’interdiction de la commémoration du bicentenaire du règne des Lawson. Pour le ministre en...

Sticky Post

Au Togo, le gouvernement exerce un contrôle sur la chefferie traditionnelle. Des chefs traditionnels qui l’ignoraient viennent de l’apprendre à leurs dépens. En Conseil...

Copyright © 2021 Jireh&TBN Sarl-U | (228) 91938634 | Récépissé n°0021/HAAC/12-2020/Pl/P